mercredi 18 mai 2016

Quelques mots sur Isabelle Rapp-Tétard

Isabelle Rapp-Tétard
Artiste peintre/plasticienne

Après ses études d'Arts Plastiques (diplôme de l'ENSBA Paris) et avoir travaillé pendant plus de dix ans pour une célèbre galerie de reproduction de Paris, Isabelle vit en Charente depuis 2005 où elle se partage entre création et transmission.
Elle se considère comme une «chercheuse», se questionnant depuis toujours sur l'identité Humaine.
Cette quête l’amène à expérimenter de nombreuses techniques et formes plastiques.

Dans ses derniers travaux « paysages intérieurs» elle aborde une réflexion sur les mystères qui entourent le cerveau humain et travaille sur la convergence entre les Arts, la philosophie et les sciences neuronales.

dimanche 15 mai 2016

C'est la reprise !

La Tour Saint-Jean vous invite au vernissage de l'exposition "Peintures et monotypes" d'Isabelle Rapp-Tetard le vendredi 3 Juin 2016 à partir de 18h30.






– Conférence récital – 
à la Tour Saint-Jean de Marthon, samedi 18 juin 2016 à 18h

Les édifices où les pierres chantent !
La puissance du son dans le corps et sous les voûtes

Quoi ?

De nombreuses églises médiévales bénéficient d’études iconographiques et historiques, mais peu travaux existent sur leur acoustique très particulière. Une enquête et des mesures acoustiques viennent d’être réalisées par Olivier Manaud et Cécile Barrandon. On a même découvert que les abbayes féminines ne « sonnent » pas sur la même note que les abbayes masculines… Une conférence-récital aura lieu à la tour Saint-Jean pour expliquer les liens fondamentaux entre l’architecture, la musique et le corps humain. On comprendra alors comment les maîtres d’œuvre avaient conçu les édifices religieux comme de véritables instruments de musique transfigurant la voix humaine et capables de susciter des résonances émotionnelles fortes pour l’expérience spirituelle.

Qui ?

- Olivier Manaud, chercheur au CNRS, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Paris, docteur en théologie, spécialiste des rapports entre architecture et musique.

- Cécile Barrandon, assistante de recherche et médiatrice culturelle.

Ils travaillent ensemble au sein de l’association « Les pierres qui chantent ». Ils viennent de terminer la rédaction d’un livre sur puissance de la musique sacrée, à paraître prochainement.

Comment ?

Depuis trois ans, ils travaillent ensemble pour mener cette enquête acoustique si particulière. Ils sillonnent la France pour faire des prises de son dans les églises romanes, accomplissant une sorte de travail archéologique acoustique. Leur conférence-récital constitue une sorte de compte-rendu d’enquête qui passionnera autant les érudits que le grand public.

Un CD audio a été réalisé

Ce n’est pas un CD comme les autres. Il pourra même peut-être déconcerter l’auditeur. C’est une sorte de partage d’une enquête ou d’une quête de la « troisième voix » de l’édifice. En effet, il y a une note de résonance qui fait vibrer le l’église abbatiale d’une manière particulière. On a alors l’impression qu’une voix suraigüe surgit de manière très aérienne et transporte l’auditeur dans le monde des anges. Cette fréquence sonore possède des vertus très spécifiques, que l’on peut découvrir au long des plages audio du CD. Un livret explicatif donne quelques clés et permet d’aborder l’écoute de manière plus fructueuse.

www.lespierresquichantent.over-blog.com





– STAGES – 
« Paysages d'empreintes de végétaux » 

Dimanche 12 juin de 15h à 18h
Samedi 25 juin de 15h à 18h


Tarif : 25 euros


INFORMATIONS PRATIQUES 

Entrée libre du vendredi au dimanche de 14h à 19h
La Tour SaintJean — 16380 - Marthon 
06 13 08 00 32