mercredi 29 avril 2015

Adrian Lewis : Ce Que Disent Les Critiques

'Les abstractions d' Adrian Lewis sont un enchantement pour les yeux. Les couleurs lumineuses, douces et discrète pourtant, donnent une impression d'énergie bouillonnante. 
(Pays de l'Ouest, 2005) 


'Adrian Lewis ... depuis plusieurs années collectionne les prix et distinctions pour son art [1998 EMAA Project Award; 2001 Stephen George Prize, Leicester Art Gallery; 2002 George Pickard Prize, Leicester Museum] qui lui vaut d'être aujourd'hui reconnu aux Etats Unis et expose dans de nombreuses villes de ce pays. Il excelle dans des oeuvres abstraites enchanteresses ou la mise en équilibre des couleurs exprime ses emotions et toute la sensibilité qui l'anime.' 
(Le nouvelliste Ouradour sur Vayres, 2005) 


'A ses débuts et jusqu'aux années 90, il a en effet pratiqué la peinture figurative ainsi que le découpage inspiré de Matisse, donne il est passionné, et qu'il a découvert en venant habiter à Paris lorsqu'il avait 18 ans ... Ses œuvres sont des abstractions expressives. Elles dégagent une sensation de vitesse, de mouvement ou d'énergie créés par les techniques 'brutales' qu'emploi l'artiste pour manier ses matériaux et répandre ainsi la couleur sur la surface. Parmi les formes et les couleurs abstraites, l 'œil du spectateur peut deviner des références à des formes figurative, qu'Adrian Lewis incite parfois à rechercher par le titre qu'il donne au tableau.' 
(Aurelien Gourcerol, 2004)



'C'est à un fantastique spectacle de couleurs et de formes enflammées que les amateurs sont invitées ... Adrian Lewis propose de découvrir un univers foisonnant qui est celui de sa création et de sa quête artistique perpétuelle. Ces abstractions expressives sont des œuvres enchanteresses ... Les couleurs lumineuses donnent aux œuvres un sentiment d'énergie agitée. Lewis montre qu'il est un homme libre. Peintre depuis son plus jeune âge, il est parti en quête d'une forme de perfection que seul Matisse, mon maître absolu, a réussi à atteindre, je suis presque jaloux de cet artiste majeur qui a réussi à capter les formes les plus abstraites pour les rendre expressives. Dans mon atelier, je travaille dur pour essayer d'approcher cette perfection, je dessine, je peins, je découpe et je colle et lorsque I 'œuvre apparaît, je suis un homme apaisé.' Il faut prendre son temps pour appréhender et apprécier !'œuvre d' Adrian Lewis. 'Mes formes abstraites finissent par prendre forme et devenir figurative. Je peins la nature, les corps humains, et le regard des autres donne vie à mon travail.' Alors la vie d'une œuvre peut commencer.' 
(Laurent Broderie, 2004)



"Ces abstractions expressives sont des œuvres enchanteresses en pastel… Les couleurs lumineuses mais en sourdine donnent aux œuvres un sentiment d'énergie agitée convenable aux images rendues, pendant qu'une composition précise et bien structurée donne un démenti à la sensation farouche de vitesse et de mouvement. Lewis choit une démarche libre au sujet de ses méthodes de travail, utilisant ses doigts pour manier les matériaux. Souvent ses œuvres sont dépourvues des images spécifiques, mais la mise en équilibre des couleurs ici exprime les émotions de l'artiste ou les sentiments évoqués par un moment ou un lieu particulière. Des étendues de couleur éclatante et sourde planent au-dessus de la surface du papier, et les bords effleurés de temps en temps font vibrer les couleurs ... Les œuvres d' Adrian Lewis redonne de la vigueur aussitôt que la mer à Skegness ... Son art est si bon. Cela tend à une exposition merveilleuse." 
(Leslie Goodwin, 2003) 

'Adrian Lewis ... a simplifié ses images en enjeu subtile et décorative de forme et couleur en contraste. A la place des objets ombrés, les formes plates et clairement définies font une interaction pour donner forme au composition. Les couleurs chaudes sont combinées au fonds sombres pour créer une ambiance exotique.' 
(Leslie Goodwin, 2003)


'Ces abstractions expressives sont captivantes ... Les couleurs, lumineuses, quoique sourdes, contribue a créer une énergie agitée qui correspond a l'imagerie suggérée, tandis que l'impression de la vitesse furieuse et du mouvement cache un sens de composition forte structurée. La méthode de travail de Lewis est tout à fait libre et il utilise bien ses mains pour manipuler ses matériaux. On ne peut pas souvent préciser la nature de l'imagerie, mais il y a une expression des émotions, ou des sentiments suggérés par des expériences ou des situations que créent les couleurs qui se font contrepoids. Des grandes étendues de couleur d'intensités différentes flottent sur le papier; et quand les extrémités sont estompées, ces couleurs donnent l'impression de vibrer ... Les peintures d'Adrian Lewis revigorent les spectateurs comme une visite au bord de la mer à Skegness ... Son art est si bon. C'est une exposition merveilleuse.' 
(Leslie Goodwin, 2003)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire