mercredi 29 avril 2015

Prochain concert : CUM JUBILO le 16 mai 2015 à 20h30




CUM JUBILO : Chants et récits de Compostelle

Catherine Ravenne, chant - direction artistique.
Angélique Greuter, Sarah Richards, Laurence Esquieu, chant. 
Carole Matras, chant - harpe.

En résidence de création à Montmoreau, l’ensemble Cum Jubilo présente une superbe sélection de chants du Codex Calixtinus, célèbre manuscrit du XIIe siècle aujourd’hui toujours précieusement conservé à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. C’est en s’imprégnant ainsi directement du patrimoine musical contenu dans les manuscrits médiévaux que les cinq artistes réussissent à redonner vie, avec une grande intensité, à ces chants sacrés. Avec E ultreia ! Jacob au-delà des mers, Cum Jubilo vous offre un véritable spectacle où les chants a capella et les récits rencontrent les cantigas du XIIIe siècle sublimées par la harpe. Le concert sera l’occasion d’une création contemporaine, Campus stellae, du compositeur Michel Sendrez, ancien pianiste de l’Orchestre National de France. Une véritable alchimie s’opère entre les genres. La musique, les chants et les poésies médiévales sont une invitation à suivre les pèlerins sur les chemins de Compostelle et une formidable occasion de redécouvrir trois lieux somptueux d’architecture romane.



Entrée gratuite pour les - 18 ans

Jeudi 14 mai à 17h, Montmoreau-Saint-Cybard EGLISE Tarif 10 €

Samedi 16 mai à 20h30, Marthon TOUR-SAINT-JEAN Tarif 10 €

Dimanche 17 mai à 17h Saint-Michel EGLISE Tarif 5 €


Renseignements au 06 80 41 34 19

Adrian Lewis : Ce Que Disent Les Critiques

'Les abstractions d' Adrian Lewis sont un enchantement pour les yeux. Les couleurs lumineuses, douces et discrète pourtant, donnent une impression d'énergie bouillonnante. 
(Pays de l'Ouest, 2005) 


'Adrian Lewis ... depuis plusieurs années collectionne les prix et distinctions pour son art [1998 EMAA Project Award; 2001 Stephen George Prize, Leicester Art Gallery; 2002 George Pickard Prize, Leicester Museum] qui lui vaut d'être aujourd'hui reconnu aux Etats Unis et expose dans de nombreuses villes de ce pays. Il excelle dans des oeuvres abstraites enchanteresses ou la mise en équilibre des couleurs exprime ses emotions et toute la sensibilité qui l'anime.' 
(Le nouvelliste Ouradour sur Vayres, 2005) 


'A ses débuts et jusqu'aux années 90, il a en effet pratiqué la peinture figurative ainsi que le découpage inspiré de Matisse, donne il est passionné, et qu'il a découvert en venant habiter à Paris lorsqu'il avait 18 ans ... Ses œuvres sont des abstractions expressives. Elles dégagent une sensation de vitesse, de mouvement ou d'énergie créés par les techniques 'brutales' qu'emploi l'artiste pour manier ses matériaux et répandre ainsi la couleur sur la surface. Parmi les formes et les couleurs abstraites, l 'œil du spectateur peut deviner des références à des formes figurative, qu'Adrian Lewis incite parfois à rechercher par le titre qu'il donne au tableau.' 
(Aurelien Gourcerol, 2004)



'C'est à un fantastique spectacle de couleurs et de formes enflammées que les amateurs sont invitées ... Adrian Lewis propose de découvrir un univers foisonnant qui est celui de sa création et de sa quête artistique perpétuelle. Ces abstractions expressives sont des œuvres enchanteresses ... Les couleurs lumineuses donnent aux œuvres un sentiment d'énergie agitée. Lewis montre qu'il est un homme libre. Peintre depuis son plus jeune âge, il est parti en quête d'une forme de perfection que seul Matisse, mon maître absolu, a réussi à atteindre, je suis presque jaloux de cet artiste majeur qui a réussi à capter les formes les plus abstraites pour les rendre expressives. Dans mon atelier, je travaille dur pour essayer d'approcher cette perfection, je dessine, je peins, je découpe et je colle et lorsque I 'œuvre apparaît, je suis un homme apaisé.' Il faut prendre son temps pour appréhender et apprécier !'œuvre d' Adrian Lewis. 'Mes formes abstraites finissent par prendre forme et devenir figurative. Je peins la nature, les corps humains, et le regard des autres donne vie à mon travail.' Alors la vie d'une œuvre peut commencer.' 
(Laurent Broderie, 2004)



"Ces abstractions expressives sont des œuvres enchanteresses en pastel… Les couleurs lumineuses mais en sourdine donnent aux œuvres un sentiment d'énergie agitée convenable aux images rendues, pendant qu'une composition précise et bien structurée donne un démenti à la sensation farouche de vitesse et de mouvement. Lewis choit une démarche libre au sujet de ses méthodes de travail, utilisant ses doigts pour manier les matériaux. Souvent ses œuvres sont dépourvues des images spécifiques, mais la mise en équilibre des couleurs ici exprime les émotions de l'artiste ou les sentiments évoqués par un moment ou un lieu particulière. Des étendues de couleur éclatante et sourde planent au-dessus de la surface du papier, et les bords effleurés de temps en temps font vibrer les couleurs ... Les œuvres d' Adrian Lewis redonne de la vigueur aussitôt que la mer à Skegness ... Son art est si bon. Cela tend à une exposition merveilleuse." 
(Leslie Goodwin, 2003) 

'Adrian Lewis ... a simplifié ses images en enjeu subtile et décorative de forme et couleur en contraste. A la place des objets ombrés, les formes plates et clairement définies font une interaction pour donner forme au composition. Les couleurs chaudes sont combinées au fonds sombres pour créer une ambiance exotique.' 
(Leslie Goodwin, 2003)


'Ces abstractions expressives sont captivantes ... Les couleurs, lumineuses, quoique sourdes, contribue a créer une énergie agitée qui correspond a l'imagerie suggérée, tandis que l'impression de la vitesse furieuse et du mouvement cache un sens de composition forte structurée. La méthode de travail de Lewis est tout à fait libre et il utilise bien ses mains pour manipuler ses matériaux. On ne peut pas souvent préciser la nature de l'imagerie, mais il y a une expression des émotions, ou des sentiments suggérés par des expériences ou des situations que créent les couleurs qui se font contrepoids. Des grandes étendues de couleur d'intensités différentes flottent sur le papier; et quand les extrémités sont estompées, ces couleurs donnent l'impression de vibrer ... Les peintures d'Adrian Lewis revigorent les spectateurs comme une visite au bord de la mer à Skegness ... Son art est si bon. C'est une exposition merveilleuse.' 
(Leslie Goodwin, 2003)

A propos d'Adrian Lewis

Il n'y a pas de forme sans image, et il n'y a pas une image qui n'est pas formé. Mes formes sont trempées dans des suggestions des images sans que les images peuvent être séparées de la logique de former la peinture.

Mon 'image-forme' est le résultat des processus et des activités infusés des intérêts, des goûts, des valeurs, et c'est ceux-là qui font résonner les 'images-formes'.

Ces intérêts valorisent l'ici et maintenant, les plaisirs et aussi les peines de la vie humaine, son caractère contingent, l'esprit d'être ouvert vers l'expérience et vers tous les surpris qui l'accompagnent.

Donc, dans cet esprit, j'emploie des processus de dessin rapide (avec la même franchise que dans un tout autre contexte on barbouille des murs de graffitis) et de jeu ouvert avec des éléments de collage, autant qu'un dérangement des images-formes préliminaires pour découvrir des configurations qui me parlent comme premier spectateur, et par lesquelles je peux découvrir des aperçus de ce qui m'émouvait comme un être humain.

Adrian Lewis, juillet 2014

jeudi 9 avril 2015

Les Images-formes d'Adrian Lewis du 16 au 31 mai 2015



Adresse :
La Tour Saint Jean
Rue Saint Jean
16 380 Marthon


Renseignements au 06 75 05 89 34 

Nous espérons vous voir nombreux,

La Tour Saint Jean