mardi 26 mars 2013

Retour sur le "Vide-Atelier" : le grand nettoyage de printemps - Charente Libre

La Tour Saint Jean remercie tous les visiteurs venus en nombre ce week-end (plus de 250 personnes). Le Vide-Atelier a été un véritable succès. 



Mam'zel Soleil, styliste à Saint-Germain-de-Montbron, montrant des oeuvres de La D'Jo, c'est aussi ça le vide-atelier de la Tour Saint-Jean.. PHOTO/Photo Phil Messlet


Un vide-atelier pour redémarrer l'année. La Tour Saint-Jean à Marthon respire le printemps à pleins poumons. Huit artistes charentais et périgourdins proposent ce week-end leurs oeuvres d'hier à des prix d'aujourd'hui, des prix de crise, des prix réduits. "On s'est retrouvé entre copains avec l'envie d'un grand nettoyage de printemps. Pour faire le vide et pour offrir des prix accessibles à tous", résume Gaëlle Bonjean, alias Mam'zel Soleil, styliste à Saint-Germain-de-Montbron et cheville ouvrière de l'organisation. Une organisation qui rime avec improvisation. Tout est allé très vite. En fin d'année, ils étaient déjà une poignée à tenir "une boutique éphémère" dans le vieil Angoulême. Une première expérience collective qui les a séduits. Ils auraient bien récidivé chez l'un ou l'autre. Mais vite, ils se sont dit qu'ils seraient à l'étroit. Et puis, la Tour Saint-Jean leur tendait les bras. Idéale. Entre Charente et Périgord. Un espoir pour eux de toucher le public local, un public qui ne fréquente pas forcément les habituelles galeries. Dans une ambiance sympa. Entrée libre et apéritif dînatoire offert ce soir.

Pas "nanard" pour tout le monde

La palette sera suffisamment large pour séduire l'assemblée. Il y aura les fringues colorées et fantaisistes de Mam'zel Soleil, les délicieux personnages de cirque de la D'Jo, les chapeaux de Milune, les bijoux en bois de Benoît Obé, les céramiques de Claire Lepape ou encore la maroquinerie de la Cakoquinerie. Il y aura des bijoux, des vanneries... Un ensemble hétéroclite et de qualité. Une approche artistique bric-à-brac, loin des mises en scène guindées.

Les coucous des uns peuvent faire le bonheur des autres. "Il y a des habits que j'ai ressortis trois ans après. Des gens ont flashé dessus. Ça peut être un nanard pour nous et pas pour eux", constate la styliste, jamais à court d'arguments, pour attirer le public à la Tour Saint-Jean. Une récré dans un ciel grisounet. La conjoncture n'est pas favorable aux artistes. "On ne gagne pas super-bien notre vie mais on se contente de peu. On n'a pas de patrons, pas d'horaires, on peut profiter de nos enfants. Tout ça n'a pas de prix", relativiste Mam'zel Soleil, la bouille aussi ensoleillée que son nom d'emprunt. Depuis six ans, l'ancienne employée de La Palène habille une clientèle de tout âge "qui ose la couleur". Le premier week-end d'avril, elle participera au salon Froufrou, le Salon de la mode et de la création de Poitiers. Avec sa nouvelle collection.

La parenthèse marthonnaise sera refermée. Jusqu'à l'an prochain? "Si ça marche, je suis prête à le refaire à tout changement de saison", promet la jeune styliste. Banco!

Vide-atelier, expo-vente à la Tour Saint-Jean à Marthon ce samedi de 14h à 20h30 et dimanche de 10h30 à 18h30. Entrée libre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire