mercredi 19 septembre 2012

L'amour en toile de fond à Marthon

A 81 ans, après New York et le Louvre, Richard Gauduchon entretient sa jeunesse en peignant. Il expose à Marthon Son nouveau nid d'amour.

"On a des projets pour les cinquante ans à venir. Le dynamisme, on le sent dans la peinture".


Richard Gauduchon partage sa passion de la peinture avec Michelle, son épouse. Il expose à la tour Saint-Jean. 
Photo Phil Messelet


Tout feu, tout flamme. A 81 ans, Richard Gauduchon n'a pas atterri par hasard à Marthon. C'est «l'amour» qui l'a guidé il y a un an et demi «dans ce petit village de 600 habitants où l'on trouve tout, cinéma, galerie et tous les commerces». Marié depuis deux mois avec Michelle, peintre amateur, le Poitevin expose pour la première fois en Charente. Dans sa commune d'adoption, à la Tour Saint-Jean.

Il y montre les deux facettes de son talent. Des toiles impressionnistes où l'on retrouve des musiciens, des paysages, des scènes de la vie quotidienne et des natures mortes qu'il rebaptise «natures vivantes». Des tableaux abstraits aux formes conquérantes. Volontiers éclectique, ce peintre révélé au début des années 50 lors d'un salon des indépendants à Paris a beaucoup bourlingué avant son arrivée en Charente. De New York à Bruxelles en passant par le Sultanat d'Oman, l'Institut du monde arabe et le Carrousel du Louvre, on loue «la lumière» de ses toiles. Une lumière qui n'est pas près de s'éteindre. «On a des projets pour les cinquante ans à venir. Le dynamisme, on le sent dans la peinture», avoue-t-il, lorsqu'on le titille sur le secret de son éternelle jeunesse. Un sourire complice à Michelle, son épouse, et le voilà embarqué pour un nouveau roman marqué par la construction d'un atelier à Marthon.

Prix divisés par deux pour s'adapter à la crise


Richard Gauduchon a tourné la page de la première partie de sa carrière lorsqu'il devait composer avec son métier d'architecte d'intérieur pour subvenir aux besoins de ses trois enfants. Aujourd'hui, il est tout entier tourné vers ses chevalets. Il marie acryliques et huiles au gré des saisons, taille sa route au couteau. «On sent davantage la matière. C'est plus difficile, mais j'aime la difficulté.» Il s'adapte à la crise. «Dans les années 80, je vendais 80% de mes tableaux le jour de l'inauguration. Aujourd'hui, lorsque j'en vends 3% je suis content et au même prix qu'à cette époque! Il faut moduler.» Coté à Drouot, l'artiste n'hésite pas à diviser ses prix par deux (entre 500 et 1 000 euros en moyenne). Avantage. «Les tableaux s'en vont et on peut en faire d'autres pour prendre la place.»

Son rêve désormais? Réaliser une expo commune avec sa compagne. «J'ai hâte que mon atelier soit fait», trépigne l'octogénaire. Tout à son avenir qu'il n'imagine pas autrement qu'en couleur.



Exposition de Richard Gauduchon à la Tour Saint-Jean à Marthon jusqu'au 7 octobre.

Ouverte de 15h à 18h30, tous les jours. Renseignements au 06 72 27 43 07 et 06 75 05 89 34.

Source: Charente Libre

lundi 17 septembre 2012

Vernissage de l'exposition "Richard Gauduchon expose ses oeuvres"

Vendredi 14 Septembre 2012, La Tour Saint Jean et Richard Gauduchon ont accueilli des amateurs d'art lors du vernissage de l'exposition "Richard Gauduchon expose ses oeuvres". 


Richard Gauduchon

Richard Gauduchon et Patrick Borie (maire de Marthon)




L'exposition se prolonge jusqu'au 7 Octobre 2012.


Horaires : tous les jours de 15h à 19h

Renseignements : 06 72 27 43 07 ou 06 75 05 89 34


La Tour Saint Jean
Rue Saint Jean
16380 Marthon

La Tour Saint Jean et Marthon dans la Charente Libre


Coup de maître pour une première

C'est à pas de géant qu'on a traversé le temps. Photo CL


Marthon organisait samedi sa première Nuit romane avec ses atouts de cité médiévale. Dans une certaine appréhension. «Mais quand j'ai vu que nous ne suivions plus les arrivées, j'ai compris que c'était gagné» se félicite Claudine Gaudou, cheville ouvrière de la manifestation. Avec une estimation de sept cents personnes, on peut dire que le contrat a été plus que rempli!

Chacun n'est certainement pas prêt d'oublier l'extraordinaire illumination du donjon. «C'était un véritable feu d'artifice et une occasion de le découvrir comme jamais», exulte une Marthonnaise. Une réalisation de MP Technologie qui s'était juré de «faire vibrer les ruines». Pari réussi.

Les enfants se souviendront, eux, de ce grand échalas planté devant la Tour Saint-Jean comme pour la concurrencer. Et des acrobaties et jongleries de sa compagnie des «Swing o'pattes» respirant l'humour et la poésie. Pour laisser place, tout au pied de la Tour du Breuil, au concert du «New Orleans Society», groupe de jazz de haut niveau. Bref, il y en a eu pour tous les goûts.

La dégustation des spécialités locales a encore rehaussé l'ambiance. Comme si celles-ci se laissaient encore mieux apprécier en compagnie et en présence des producteurs. C'est aussi le moment où l'on a pu mesurer la collaboration efficace entre Bandiat'aimant, le comité des fêtes et la Tour Saint Jean.





Première Nuit romane samedi

Marthon s'engage pour la première fois dans les Nuits romanes ce samedi soir, avec ses atouts de cité médiévale.



Dès 20h, expo à la Tour Saint-Jean (XIIe siècle) autour des châteaux romans en Poitou-Charentes. C'est sur le parvis de cette chapelle que la manifestation démarrera à 21h, avec la compagnie des «Swing O'Pattes». Suivra une déambulation musicale jusqu'au pied du donjon où l'accueil sera assuré par le «New Orleans Society», un groupe de jazz jubilatoire. L'illumination de la tour du Breuil viendra en même temps en apothéose, selon un scénario original de «MP Technologies».

Une dégustation de spécialités de terroir sera ensuite proposée en présence de producteurs locaux. Couverte par la Région et aux mains de «Bandiat-Passion'aimant», la soirée sera gratuite.


mercredi 12 septembre 2012

Les Nuits Romanes 2012 à Marthon

La Tour Saint Jean était partenaire des Nuits Romanes 2012 



La soirée a débuté avec les Swing’O Pattes de la Compagnie Alors Là ! par un spectacle déambulatoire, festif, humoristique, emmené et orchestré par le chef-percussionniste, constitué de jongleurs, de danseurs et de chanteurs pour un cocktail arts de la rue. 

La Nuit Romane de Marthon s'est poursuivie avec le concert du News Orleans Society, formation rassemblant des musiciens de tous horizons autour du répertoire «jazzmen Orleans», un musique chaleureuse, passionnée, enjouée et tendre, parfois explosive, fondée surtout sur l'improvisation.








Photographies de Gérard Truffandier
Retrouvez ses photographies sur http://www.truffandier-photo.com/


dimanche 2 septembre 2012

Du 9 Septembre au 7 Octobre 2012 - Richard Gauduchon expose ses oeuvres




Peintre de la lumière.

Il sait d'une façon remarquable fixer l'instant fugitif d'un éclairage métamorphosant le site, recevoir de la nature ce que l'on entend communiquer aux autres. Il excelle à exprimer dans une palette aux harmonies tout en nuances, des oeuvres pleines de sensibilité.

Artiste éclectique, tout l'intéresse. Dans les techniques : aquarelle, huile, acrylique; dans les sujets : portraits, paysages, scènes allégoriques, il est toujours à l'aise, débordant d'imagination.

Richard Gauduchon possède un art confirmé plein de délicatesse et de force, qui transporte le spectateur vers un univers bien heureux plein de promesses. A notre époque, où la plus grande confusion règne dans les arts plastiques, il est réconfortant d'analyser attentivement la production de Richard Gauduchon qui confirme cette belle impression que donne un métier sûr.

Michel Charrier,

Ancien directeur de l'école des Beaux-Arts de Poitiers


« Richard Gauduchon nous propose une promenade dans la vie, donc dans sa vie, une vie qui ne peut percevoir de façon sincère qu'au travers de ses propres sensations. Alors puisqu'il est franc et loyal, suivons sa démarche et écoutons ce qu'il nous dit dans ses toiles. » 

Quatre thèmes dominants vont ainsi illustrer son œuvre. 

1) Les paysages avec leur éventail des plus varié et dont le but est de chanter la Nature sauvage, libre et sans maîtrise; 

2) Les scènes Humaines ou de groupes, qui sont autant d'études récurrentes des moeurs du quotidien; 

3) Les nus, qui nous ouvrent les chemins de l'émotion et de l'esthétique humaine; 

4) Et enfin les Natures Mortes qui révèlent les talents de composition d'un artiste, puisque tout y est de pure invention, depuis la mise en scène, jusqu'à l'intervention des masses et des volumes, et jusqu'au choix des couleurs, comme à celui de leurs nuances, ainsi que l'équilibre du tableau formé par l'harmonisation de l'ensemble de tous ces éléments. 

Par Christian GERMAK, critique d'art Arts Gazette Internationale. 


Plus d'informations sur http://www.richard-gauduchon.odexpo.com/



Vernissage le 14 Septembre 2012 à 18h30

Horaires : tous les jours de 15h à 19h

Renseignements : 06 72 27 43 07 ou 06 75 05 89 34


La Tour Saint Jean
Rue Saint Jean
16380 Marthon