mardi 10 avril 2012

Marthon: expo à dévisager à la Tour Saint-Jean

Des gueules... Quand j'ai vu ces tableaux jetés sur un canapé, je me suis dit qu'ils devaient trouver leur place sur les murs de la Tour Saint-Jean». Patrick Maindron, l'ancien conservateur du musée Gauguin en Polynésie et restaurateur de la chapelle-porte Saint-Jean à Marthon, a eu un coup de coeur devant les peintures de Jean-Claude Valin.

Jean-Claude Valin expose ses portraits coup-de-poing jusqu'à ce dimanche. Photo CL
Des oeuvres qui vont certainement interpeller bien des visiteurs d'ici ce dimanche 15 avril, avec cette galerie de portraits coup-de-poing. Visages comme tuméfiés et contrastes de tons vifs à faire écho au cri de Jacques Brel: «Le rouge et le noir ne s'épousent-ils pas?»
L'artiste apporte quelques explications: des insomnies l'amènent à se relever la nuit pour jeter sur la toile des états intérieurs qui n'ont rien à voir avec le monde réel. «La peinture c'est physique, énonce-t-il, et se projeter sur la toile c'est comme une cure». Il a de quoi comparer, lui qui est aussi philosophe, psychanalyste et écrivain, exécuteur testamentaire même du poète charentais Daniel Reynaud. Tout en même temps, vendredi dernier au vernissage, il se disait proche du monde de l'enfance.«J'ai une grande admiration pour les peintures de maternelle où vous ne trouverez jamais rien de conventionnel.
Mais c'est une disposition qui se perd très vite».
L'exposition est ouverte jusqu'à dimanche, tous les jours de 15h à 19h. 
Contact au 06.75.05.89.34
Source: Charente Libre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire